"

-----Crocodiliens brévirostres, à narines internes ouvertes au niveau de l'arrière des palatins. La barre postorbitaire peut – être légèrement déplacée vers l'intérieure.

Famille des Notosuchidae

-----Ces Crocodiliens ont le museau particulièrement court et haut. L'orbite est grande, les fosses temporales petites, la barre postorbitaire fréquemment déplacée vers l'intérieur. Reste d'une fenêtre préorbitaire selon les genres. Dents réduites en nombre à l'arrière des mâchoires, mais fortes et très différenciées. On attribue à ces animaux des mœurs carnivores terrestres. Jurassique supérieur de Chine, Crétacé supérieur de Libye et d'Amérique du Sud.

Famille des Atoposauridae

-----Animaux de très petit taille, montrant de très nombreux caractères néoténiques, comme un crâne très brévirostre mais grand par rapport au reste du corps, de très grandes orbites, de petites fosses supratemporales, des membres grands par rapport à la longueur du corps. Le pilier postorbitaire est plus ou moins déplacé vers l'intérieur. Cette famille forme un bel intermédiaire entre les Mésosuchiens et les Eusuchiens.

-----Jurassique supérieur d'Europe occidentale. Exemple : Theriosuchus.

Famille des Goniopholidae

-----Les Goniopholidés représentent la branche centrale des Mésosuchiens, et même de tous les Crocodiliens du Jurassique et du Crétacé. Leur crâne est court ou modérément allongé, la fenêtre préorbitaire n'est plus là qu'à titre exceptionnel, la fosse temporale supérieure n'est jamais de très grandes dimensions mais dépasse généralement celles de l'orbite. Du Jurassique supérieur au Crétacé inférieur, on voit le museau s'allonger progressivement, les ptérygoïdes entrer progressivement dans la formation des narines internes et le pilier postorbitaire s'enfonce vers l'intérieur du crâne.

-----Jurassique supérieur à Crétacé supérieur d'Europe et d'Amérique du Nord. Exemple : Goniopholis

Famille des Pholidosauridae

-----Longirostres aux dents puissantes, ayant dû s'attaquer à de fortes proies. Les Téléosauridés et les Métriorhynchidés ont vu leur période d'apogée au Jurassique. A leur déclin, les Pholidosauridés les relaient dans les mers.

-----Jurassique supérieure à Eocène inférieur des régions méditerranéennes.

"

Traité de zoologie : 14. 3 , Reptiles, glandes endocrines, embryologie, systhématique, paléontologie de Grassé , Pierre-Paul, l'édition de Paris ; New York ; Barcelone : Masson , 1958