Le_dragon_chinois

"

-----Le dragon est un symbole du peupel chinois, et les Chinois se considèrent avec fierté comme les "descendants des dragons". Ceci dit, des générations d'érudits et de savants se sont interrogés sur la nature et l'origine du dragon.

-----Selon des textes anciens, le dragon est une créature "aux cornes semblablesà celles du cerf, à la tête de chameau, aux yeux de lièvres et au cou de serpent. Son ventre ressemble à celui du shen (un animal mythique vivant dna sl'eau et ressemblant au crocodile). Ses griffes resemblent à celles d'un aigle, ses pattes sont comme celles d'un tigre et ses oreilles comme celles d'un buffle". Le dragon peut se transformer presque instantanément, se gonfler ou s'amincir, s'allonger ou se raccourcir. Il peut aussi s'élever jusqu'au ciel et plonger dans les profondeurs de la mer. C'est donc un être surnaturel qui pouvait prendre une infinité de formes.

-----Un caractère chinois représentant le dragon apparaît parmi les inscriptions sur os et sur caapace de tortur des dynasties Yin et Shang (XVIème - XIème siècle avant J - C), à l'époque des plus anciens documents écrits de Chine. Ces inscriptions dépeignent un reptile pourvu de cornes, de dents et d'écailles, avec ou sans pattes. Le caractère est souvent surmonté d'un symbole semblant indiquer que le dragon était considéré comme une créature violente, malfaisante et néfaste. A partir de ces données, certains érudits chinois ont pensé que le "dragon" aurait pu être un alligator. Pendant des générations, on a proposé des explications aux mythe du dragon. Sous formes les plus anciennes, le dragon était sans nul doute une sorte de reptile tel qu'un serpent, un alligator ou un lézard. Récemment, dans des sites archéologiques de diverses périodes, mais vieux de cinq à six mille ans, on a trouvé les preuves d'uen utilisation de lézards, d'alligators et de dragons dans des cérémonies rituelles d'ordre totémique. En examinant ces simples pictogrammes, nous pouvons retracer les premières représentations du dragon et leur évolution jusqu'à la version traditionnelle. Bien que les plus anciens dragons aient été représentés sous une forme unique, à mesure que les différents peuples de la Chine antique ont établi des contacts entre eux, ils ont commencé à faire preuve de plus d'imagination dans la représentation de leurs images totémiques. Au cours du temps s'est développée une image hybride, combinant les traits des différents totems ou dragons.

-----Le dragon est donc un produit de l'imagination, un être mythique que les Chinois ont adoré et vénéré pendant des siècles. On le rencontre encore sosu des myriades de formes dans l'art chinois comtemporain, et les minorités ethniques et culturelles le représentent sous les aspects le splus variés, du poison ou de l'alligator à l'Homme.

"

Zhou GUOXING

Crocodiles, Alligators et Caïmans de Encyclopédie Visuelle d'édition Bordas