Où vivent - ils ?

"

Ils hantent les régions tropicales du globe. Les crocodiles sont implantés dans les régions tropicales et, dans une moindre mesure, les régions subtropicales du globe, partout où un fleuve, une rivière, un lac ou un marais peut leur donner asile. La majorité fréquente exclusivement l'eau douce, comme le crocodile cuba. En revanche, certaines espèces, comme par exemple le crocodile d'estuaire, supportent la salinité. Cette adaptation au milieu marin leur permet de coloniser des îles parfois distantes de plusieurs centaines de kilomètres du continent le plus proche. Les 14 espèces actuellement recensées à travers le monde doivent partiellement leur dissémination et leurs différences à la dérive des continents qui s'amorça au début du jurassique. A mesure que les océans séparaient les terres de la mangée, continent originel, les groupes d'animaux connurent une évolution et une adaptation indépendantes, en liaison directe avec leur habitat et leur mode de vie.

L'eau, la Terre, le soleil : Les crocodiles vivent dans un environnement qui associer l'eau et la Terre sous un soleil généreux. Les marais, les bords de lacs, les rivières et les fleuves des forêts tropicales et subtropicales offrent un asile à leur mesure. L'eau est indispensable aux crocodiles pour nager, bénéficier d'une température modérée et mettre en œuvre l'essentiel de leur stratégies de chasse. La Terre et le sable sont mis à profit pour de longs bains de soleil et pour pondre les œufs.

Les Amériques : l'Amérique du Nord et l'Amérique du Sud abritent une grande diversité de crocodiliens ; la plus riche du globe, en tout cas, en ce qui concerne alligators et le caïmans. L'espèce la plus impressionnante du continent reste le crocodile d'Amérique qui avec ses 6 mètre de long, n'a rien envier en férocité au crocodiles du Nil ou d'Estuaire. Les autres crocodiles, comme ceux de Cuba, de Morelet ou de l'Orénoque s'intéressent d'avantage aux poissons qu'aux grands mammifères.

L'Afrique : Si l'on excepte le Sahara et les zones arides, on peut dire que les crocodiles sont chez eux à travers l'Afrique. L'espèce la plus impressionnante reste le crocodiles du Nil, prédateur mythique aux festins extravagants. C'est sans doute parce qu'il s'attaque aux plus grosses proies qu'il suscite cette peur ancestrales chez l'Homme. Les autres crocodiles sont tous aussi féroces. Ils sont pourtant nettement moins médiatiques, à l'image du crocodiles nain qui se contente de poisson et de batraciens.

L'Australie : Seul l'extrême Nord de l'Australie est colonisé pas les crocodiliens ; en majorité des crocodiles de Johnston qui, avec leurs 3 mètres de long et un appétit tout à fait raisonnable, n'incarnent pas réellement le péril reptilien. Les crocodiles d'estuaire, présents dans le pays, sont néanmoins là pour rétablir, en quelque sorte, l'équilibre de la terreur.

L'Asie : L'Asie possède également sa star, incarnée par le crocodile d'estuaire ; un monstre pouvant atteindre une tonne, tout à fait capable de s'attaquer à l'Homme. Il est redoutable et tout aussi spectaculaire que le crocodiles du Nil auquel il dispute la palme de la férocité. Cette espèce peut parfaitement vivre en milieu marin. A noter la présence à Sumatra et à Bornéo, notamment du faux gavial, une espèce assez méconnue.

"