"

-----Le caïman nain de Schneider ne nidifie que dans les forêts très denses à couvert épais, où les radiations solaires ne peuvent assurer la chaleur d'incubation des nids. La plupart des nids de cette espèce sont construits près de termitières et chauffés par la chaleur que dégagent les termites. Ona cru longtemps que, dans ces forêts sombres et fraîches, les caïmans dépendaient entièrement des termites pour maintenir la température de leur nid à un niveau assurant la survie de l'oeufs et la production de jeunes des deux sexes. On a montré récemment que la température de l'air, la chaleur produite oar les embryons et celle de la fermentation des débris végétaux contenus dans le nid jouent aussi un rôle important.

-----La température critique pour la production de mâles est de 31°C à 32°C chez les caïmans de Schneider. En fait, de nombreux nids atteignent ces températures au début de la périodes d'ncubation sans être construits près de termitières ; ou bien ce sont des termitières dont les colonies d'insectes on tpéri et qui ne produisent plus de chaleur en quantité significative. Les nids sont édifiés au dessus de ceux des années précédentes. Apparemment, le rôle d'isolant que joue l'ancien nid entre le sol et le nouveau nid suffit pour que les autres sources de chaleur  maintiennent la température des oeufs au dessus de 31°C.

-----Vers la fin de la période d'incubation - au moins cent jours-, les oeufs sont généralement enveloppés par un épais matelas de racines dont le développement a été favorisé par les apports nutritifs des végétaux en décomposition. Il arrive souvent que les termites étendent leur domaine et entourent les oeufs d'un ciment dur que les nouveau né sont incapables de briser ; à l'aide parental est alors essentielle pour libérer les jeunes de la chambre d'incubation.

"

William Ernest MAGNUSSON
Crocodiles, Alligators et Caïmans de Encyclopédie Visuelle d'édition Bordas