03 avril 1998

Alligator d'Amérique = Alligator mississippiensis

Sous-ordre : Euschiens Famille : Alligatoridés Genre : Alligator Caractéristique : Les juvéniles possèdent des rayures transversales jaune vif (10 ou 11 sur la queue, et 4 ou 5 sur le corps) sur fond noir. Lors de la croissance les rayures s'estompent, et persistent rarement chez les adultes. Les yeux sont de couleur argentée. Le museau est de taille moyenne, de largeur uniforme, avec une crête nasale osseuse. Certains caractère varient d'un individus à l'autre : présence ou absence de plaques osseuses sur les écailes thoraciques... [Lire la suite]

03 avril 1998

Survivre au froid

" -----Des alligator dans la neige et la galce ? Cette image semble absurde, bien que l'aire de répartition des alligator d'Amérique et de Chine s'étende, au Nord, jusqu'au région tempérées où plusieurs périodes de gel intense peuvent sévir chaque année, avec chutes de neige et formation de glace à la surface des eaux, Il est intéressant de voir comment les alligators se sont adaptés à ces conditions hivernales, brèves mais rude, ce qui permet d'imaginer comment les changements climatiques et les baisse de température ont pu... [Lire la suite]
03 avril 1998

Utilisation des nids d'Alligator par les tortues

" -----Dans le Sud-Est des Etats-Unid, l'alligator d'Alérique édifie son nid au début de l'été, de fin mai à juin. Situé sur les rives basses ou dans la végétation aquatique des lacs ou des marais, fait de plantes et de boue agglomérées par les femelles sur un mètre de hauteru, ce nid représente souvent le point culminant des prairies inondées, caractéristiques de cette région. La possibilité d'utiliser ces monticules surélevés dnas les écosysthèmes aquatiques n'a pas échappé à l'attention des autres reptiles, dont de nombreuses... [Lire la suite]
03 avril 1998

Anomalies congénitales chez les Alligator d'Amérique

" -----Le crocodiliens offre un mélange de caractère primitifs (oeufs à coquille calcifiée) et de caractères évolués (par exemple, présence d'un palais séparant les cavité buccale et nasale, d'un coeur à quatre cavités et d'un diaphragme analogue à celui des mammifères). Une telle combinaison fait de cet animal un modèle très utile pour les études biomédicales humaines. -----Les recherches menées sur des embryons d'alligator d'Amérique ont mis en évidence des malformations spontanées presque toujours fatale, à l'exception de... [Lire la suite]